[URL=http://info.flagcounter.com/xgvE][IMG]http://s06.flagcounter.com/count2/xgvE/bg_546BFF/txt_000000/border_CCCCCC/columns_2/maxflags_10/viewers_0/labels_1/pageviews_1/flags_0/percent_0/[/IMG][/URL]

Archives

Catégories

1ERE SESSION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’UCAO

Il s’est ouvert ce mercredi 10 mai 2017 au siège du Rectorat de l’Université Catholique d’Afrique de l’Ouest (UCAO) à Ouaga 2000, le premier conseil d’administration, en tant que tel  de ladite université. Des sommités ecclésiastiques et universitaires se sont retrouvées à Ouagadougou pour cette première session.

Mgr Paul Ouedraogo, le cardinale Philippe et le Recteur de l'UCAO

Mgr Paul Ouedraogo, le cardinale Philippe et le Recteur de l’UCAO

Vue partielle des membre du CA

Vue partielle des membre du CA

Les présidents des conférences épiscopales nationales et interterritoriales de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Sénégal, du Burkina et les experts laïcs et prêtres cooptés ont rendu possible la tenue de la session du conseil d’administration de l’UCAO. S’il est vrai que c’est la première fois que les membres de ce conseil se retrouvent ainsi formellement, le  Cardinal Philippe Ouédraogo relève dans son discours d’ouverture que des représentants de toutes les instances constitutives de l’UCAO s’étaient déjà retrouvés lors du 15ème anniversaire de cette université catholique Ouest africaine pour réfléchir et envisager ensemble son avenir jusqu’à l’horizon 2020. On comprend alors qu’il se soit réjoui du fait qu’avec la tenue effective de ce Conseil d’Administration, tous les organes de gouvernance de l’UCAO soient désormais fonctionnels. Malgré tout, beaucoup de choses se sont réalisées, et son Éminence y voit la main de Dieu : « Que Dieu soit loué pour l’UCAO et pour tout ce qui y a été fait sous son instigation en dix-sept ans d’existence à peine.»

Vue partielle des membres du CA

Vue partielle des membres du CA

Avec les conseils avisés des experts, les évêques responsables de l’UCAO entendent prendre les décisions courageuses et prophétiques qui s’imposent pour placer cette université sous l’orbite du succès et ainsi impacter de façon positive et déterminante l’avenir de l’enseignement supérieur notamment dans la sous-région –ouest africaine.

Paul DAH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *