Commentaires récents

    Archives

    Catégories

    L’église centenaire de Toma fait peau neuve

    Toma renovéeDans le cadre de la célébration des 100 ans de l’église paroissiale de Toma, d’importants travaux de réfection ont été réalisés pour la restauration de l Église. Mgr Judes Père de l’église famille diocésaine, à la veille de l’eucharistie du centenaire, a procédé à la dédicace de cette bâtisse, fierté des chrétiens de Toma.

    C’est au cours d’une messe où la paroisse célébrait ses jeunes, qu’a eu lieu la dédicace de l’église Sacré-Cœur de Toma.
    De l’homélie prononcée par l’abbé André ZERBO, vicaire général, on retiendra qu’avec Jésus c’est Dieu lui-même qui se fait présent dans son peuple, invitant les croyants à l’humilité. Le temple de Dieu au milieu des hommes est donc Jésus qui veut que tout homme configuré à Lui par le baptême soit à son tour temple pour Dieu. Méditant l’évangile de Jésus chassant les marchands de la maison de son Père, le vicaire général a invité l’assemblée à admirer l’église de Toma dans sa belle architecture. Une bâtisse d’une capacité dépassant les 2000 places avec une mezzanine. Il ne s’agit pas d’un nouveau plan mais d’une version restaurée de l’ancienne architecture. L’icône murale du Sacré-Cœur, majestueuse et œuvre du regretté abbé Claude Ouédraogo et reprise par un jeune de Toma, se situe au dessus du crucifix située derrière l’autel. Les vitraux pour la plupart en forme de croix, aux couleurs variées offrent au contact des rayons solaires, un reflet agréable. La façade de l’église intègre désormais une esplanade élargie et pavée. Elle pourra accueillir dans un cadre décent et à l’abri de la poussière, les célébrations en-dehors de l’église. A l’instar de cette centenaire rajeunie, le vicaire général interroge l’assemblée :  » Chacun de nous pourra-t-il faire son propre examen et revoir ce qu’il doit restaurer dans sa vie? Avant de poursuivre, « les missionnaires ont posé les fondations, d’autres ont poursuivi la construction, qu’allons-nous chrétiens du centenaire, faire de notre église aujourd’hui ? Une occasion pour lui qui n’a pas manqué d’interpeler les jeunes dont c’est la journée, afin que leur fréquentation de l’église ne s’amenuise pas au fil des années, mais que l’église agrandie soit toujours remplie. C’est la condition pour dit-il, faire de nos corps « un temple qui distille la justice, la charité en son sein et autour d’elle. » Il a pour finir son homélie souhaité que ce geste de la consécration puisse aider tous les fidèles de Toma à vivre avec courage le oui de leur baptême, afin d’être chacun reflet de la sainteté de Dieu.
    Après les rites de la consécration de l’autel, de l’incrustation
    des reliques dans la pierre de l’autel, de l’onction de l’autel, de la croix et des piliers de l’église, de l’encensement de l’autel, la messe s’est poursuivie de more, jusqu’au remerciement adressé par Mgr Jude et par le curé de la paroisse à l’endroit de tous les paroissiens qui ont contribué à la rénovation de l’église. Cette contribution est venue aussi des ressortissants de Toma vivant au Mali et en Côte d’ Ivoire. A ce jour, plus de 60 million ont déjà été injectés dans ces travaux de rénovation.

    Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion