ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PROVINCIALE A KOUDOUGOU

Afin de donner des orientations pastorales claires pour les quatre diocèses- Manga, Ouahigouya, Koudougou et Ouagadougou- qui constituent la province ecclésiastique de Ouagadougou,  cette entité ecclésiastique a tenu une assemblée provinciale du 5 au 7 avril dernier au centre Unitas de Koudougou. Le cardinal Philippe Ouédraogo donne plus de précisions sur le vécue de cette assemblée générale provinciale. « C’est pour faire le point de nos options pastorales, déjà en cours depuis des années. Essentiellement, nous nous sommes penchés sur  les questions de la pastorale familiale et aussi les questions des obsèques, les messes de requiem ». L’évêque du diocèse d’accueil de cette assemblée, Joachim Ouédraogo, nous donne un aperçu de l’ambiance des travaux qui ont regroupé pendant ces trois jours, prêtres, religieux et religieuses, catéchistes et fidèles laïcs, délégués des diocèses de la province autour de leurs évêques : « Le travail a été ardu mais le travail il a porté beaucoup de fruits. Car ça été l’occasion pour tous les délégués venant des quatre diocèses, de s’exprimer.  Je sens aussi une certaine fierté, parce que les travaux se sont bien déroulés. Je pense que sous la mouvance de l’Esprit Saint, nous pourrons avoir quelque chose qui puisse aider les jeunes couples surtout, à vivre leur foi dans l’espérance et la charité. » Mais, de l’avis du cardinal Philippe, il va falloir attendre encore un peu avant de disposer de ces orientations pastorales à l’usage de la province ecclésiastique de Ouagadougou : « Alors, un comité est mis en place et le travail devrait être finalisé plus tard par les vicaires généraux et les évêques afin d’arriver à des décisions pastorales communes pour l’ensemble de notre province ecclésiastique ».

 

Paul DAH

Leave a Reply

Your email address will not be published.