Causes des saints: vers les canonisations de Charles de Foucauld et de César de Bus, et la béatification de Pauline Jaricot

Le pape François autorise la Congrégation pour les causes des saints à publier 8 décrets concernant notamment 5 miracles, dont trois dus à Charles de Foucauld et César de Bus – qui pourront donc être canonisés – et un dû à la prière de Pauline Jaricot qui pourra donc être béatifiée.

Un autre décret concerne les vertus héroïques d’un Français, Melchior de Marion-Brésillac, fondateur des Missions africaines: il faudra un miracle pour qu’il puisse être béatifié.

Les autres décrets laissent entrevoir la canonisation d’une religieuse italienne, la béatification d’un prêtre des Etats-Unis et les béatifications de cisterciens italiens martyrs, et d’un franciscain martyr en Sierra Leone.

Le pape François a en effet reçu, mardi 26 mai 2020,  le cardinal Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour les causes des saints et il a autorisé ce dicastère à promulguer les décrets concernant:

– un (deuxième) miracle, attribué à l’intercession du bienheureux Français César de Bus, prêtre, fondateur de la Congrégation des pères de la Doctrine chrétienne (Doctrinaires); né le 3 février 1544 à Cavaillon (France) et décédé en Avignon (France) le 15 avril 1607;

– un (deuxième) miracle, attribué à l’intercession du bienheureux Français Charles de Foucauld (Charles de Jésus), prêtre diocésain; né à Strasbourg (France) le 15 septembre 1858 et décédé à Tamanrasset (Algérie) le 1er décembre 1916;

– un (deuxième) miracle, attribué à l’intercession de la bienheureuse Italienne Maria Domenica Mantovani, co-fondatrice et première supérieure générale de l’Institut des Petites Sœurs de la Sainte Famille; né le 12 novembre 1862 à Castelletto di Brenzone (Italie) et décédé là-bas le 2 février 1934;

– un miracle, attribué à l’intercession du vénérable serviteur de Dieu des Etats-Unis, Michael McGivney, prêtre diocésain, fondateur de l’Ordre des Chevaliers de Colomb; né le 12 août 1852 à Waterbury (États-Unis d’Amérique) et décédé à Thomaston (États-Unis d’Amérique) le 14 août 1890: il pourra être béatifié;

– un miracle, attribué à l’intercession de la Vénérable Servante de Dieu Pauline Marie Jaricot, Fondatrice des Œuvres du « Conseil de la Propagation de la Foi » et du « Rosaire Vivant »; née le 22 juillet 1799 à Lyon (France) et décédée là le 9 janvier 1862;

– le martyre du p. Simeone Cardon et de ses 5 compagnons, cisterciens de l’abbaye de Casamari « martyrs de l’eucharistie » (le p. Domenico M. Zawrel, les frères Albertino Maria Maisonade, Modesto M. Burgen, Maturino Maria Pitri, Zosimo Maria Brambat); tués par les soldats français du général  Championnet à Casamari (Veroli, Italie), « en haine de la foi », entre le 13 et le 16 mai 1799; ils pourront être béatifiés sans qu’un miracle ne soit nécessaire: ne pas renier sa foi devant le danger de mort est déjà en soi un miracle!

– le martyre du serviteur de Dieu Cosma Spessotto (Sante), prêtre, religieux profès de l’Ordre des frères mineurs (franciscains); né le 28 janvier 1923 à Mansué (Italie) et tué à San Juan Nonualco (El Salvador), par haine pour la foi, le 14 juin 1980;

– les vertus héroïques du serviteur de Dieu Melchior Marie de Marion-Brésillac, évêque, ancien vicaire apostolique de Coimbaore, fondateur de la Société des missions africaines; né le 2 décembre 1813 à Castelnaudary (France) et décédé à Freetown (Sierra Leone) le 25 juin 1859.

 

About Anita Bourdin

Leave a Reply

Your email address will not be published.