CELEBRATION DES VŒUX PERPÉTUELS, JUBILE D’ARGENT ET JUBILE D’OR

Le Mardi 01 Aout 2017, dans la Cathédrale Notre Dame de Lourdes de l’Archidiocèse de Bobo-Dioulasso, une messe d’action de grâce a été chantée pour l’engagement définitif, les  vœux perpétuels, de huit religieuses. Onze de leurs aînées célébraient leur jubilé dont une de 50 et dix de 25 ans de vie religieuse dans l’Institut Famille des Sœur de l’Annonciation de Bobo.

La célébration eucharistique présidée par son excellence Monseigneur Jean-Baptiste TIAMA, évêque de Sikasso au Mali a connu la présence de sept autres évêques, de nombreux prêtres, religieux et religieuses et  des  parents, amis et connaissances, venus du Burkina, de la Côte d’Ivoire et du Mali.

Dans son homélie, Mgr Jean-Baptiste TIAMA a insisté sur l’action de grâce de ce jour béni en ces termes : « si aujourd’hui nos sœurs s’engagent pour toujours sur les traces de Marie comme servantes de l’Annonciation et au service de la Congrégation après toutes ces années de joie et de peine à la suite du Christ, c’est que le Seigneur en qui seul  elles se sont confié a daigné accueillir les premiers dons qu’elles ont fait de leur vie et les a accompagnées jour après jour dans leur oui ». « Le parcours n’a pas été facile les unes pour les autres car des hauts et des bas, des doutes et des obstacles, les points d’ombre et de clarté mais surtout cette confiance inébranlable en celui qui appelle des ténèbres à son admirable lumière » leur a dit Monseigneur. « Ce que nous demandons, a-t-il poursuivi, c’est que vous sachiez donner au monde ce que vous avez reçu de Dieu : le Christ d’abord qu’il faut aimer et annoncer et être témoins de la joyeuse annonce  pour un engagement sans conditions ».

A la fin de la messe, Mère Léa BELEMSAGA, supérieure générale dans son adresse à l’assemblée, a félicité les sœurs  élues du jour, et a invité tous les fidèles chrétiens à les  accompagner par la prière et les conseils, afin qu’elles vivent au mieux les  engagements pris devant Dieu et devant les Hommes et qu’elles y restent fidèles tout au long de leur vie :  « Ne vous lasser pas de porter vos sœurs , vos filles dans la prière car miser pour la vie religieuse aujourd’hui avec ses exigences et ses contraintes  dans l’esprit de ce monde n’est pas chose facile ». Pour cela les sœurs devront se laisser guider et façonner par la parole de Dieu et « vivre de l’humilité, de la patience et de la persévérance jusqu’au bout ».

Ab Joseph SANON

 Directeur Radio Étoile, Bobo-Dioulasso

Leave a Reply

Your email address will not be published.