Cérémonie conjointe de pose de première pierre du CHU de l’USTA et de remise d’attestation à la 7è promotion de médecins formés dans cette université

Cérémonie conjointe de pose de première pierre du CHU de l’USTA et de remise d’attestation à la 7è promotion de médecins formés dans cette université

Au nom du président du Faso qu’elle a représenté, madame le ministre de la santé, Claudine LOUGUE, a présidé le vendredi 10 juillet dernier, la cérémonie conjointe de la pose de la première pierre du Centre Hospitalier Universitaire de l’université saint Thomas d’Aquin, USTA à Saaba, une banlieue de Ouagadougou. Elle a procédé dans la même cérémonie, à la remise d’attestations et de diplômes à 24 médecins de la 7e promotion de la faculté de médecine de cette université. Une cérémonie qui a connu la participation des autorités ecclésiastiques, des membres du gouvernement et du corps enseignant.

Dans son allocution, la représentante du Président Roch Marc Christian KABORE, Claudine Lougué, a exprimé sa satisfaction et sa joie  pour la pose de la première pierre du CHU de l’USTA et des médecins que forme cette université : «La raison de notre présence ici, ce n’est pas pour seulement parler de pierre ni même de première pierre, mais aussi pour parler de santé humaine ; pour parler des hommes. Un hôpital est, au fond, très peu de chose quand on y oublie l’humain. Et c’est heureux que l’USTA associe à cette cérémonie de construction de son hôpital la remise de diplômes d’Etat de docteurs en médecine aux jeunes médecins qu’elle a formés ».

En sa qualité de chancelier de l’USTA, le cardinal Philippe Ouédraogo a salué cette synergie entre Eglise et Etat en matière de santé et d’éducation : « La sagesse populaire de notre savane enseigne qu’un seul doigt ne ramassa pas la farine. Ainsi consciente que les pouvoirs publics ne peuvent à eux seuls combler toutes les attentes en matière de santé et d’éducation, la conférence épiscopale Burkina –Niger, avec la collaboration très significative de nos fidèles laïcs, a voulu apporter sa contribution à la réalisation de cette noble mission à travers l’ouverture de cette université catholique saint Thomas d’Aquin, en octobre 2004.

Paul DAH

Leave a Reply

Your email address will not be published.