CLOTURE DU JUBILE D’OR DE LA PAROISSE DE GOUNGHIN

Fondée, en 1966 par le Cardinal Paul Zoungrana, de vénérée mémoire, la paroisse Saint Pierre de Gounghin à Ouagadougou a célébré avec faste et grande ferveur, ce dimanche 19 février 2017, la clôture de son jubilé d’or. Pour l’occasion, l’église paroissiale a refait peau neuve. Le nouvel autel, véritable joyau taillé sur du bois massif selon le génie de l’art burkinabé, a dû être consacré par le Cardinal Philippe Ouédraogo au cours de cette messe solennelle de clôture du jubilé qu’il a présidée. Quelques propos du Cardinal Philippe au sortir de cette messe jubilaire : « C’est une messe d’action  de grâce pour les merveilles du Seigneur et une prière d’espérance. Il y a là un appel très fort aux chrétiens pour aller toujours au large, en eau profonde. Duc in altum dans la sainteté, aller toujours au large dans le témoignage de la vie de foi. Sainteté et mission, voilà deux pivots essentiels », voilà en substance le contenu de notre messe d’action de grâce ».

Le cardinal Philippe Ouedraogo et le curé de Gounghin
Le cardinal Philippe Ouedraogo et le curé de Gounghin

Pour l’actuel curé de Gounghin, M. l’abbé JoannyKouama, le bilan des 50 ans de cette paroisse est satisfaisant et ce jubilé donne l’occasion aux chrétiens actuels de Gounghin de se souvenir de leurs pères dans la foi, en vue d’imiter leurs vertus de courage, de solidarité, en référence     au chapitre XIII de la lettre aux Hébreux.

Paul DAH

Leave a Reply

Your email address will not be published.