COLLOQUE SUR LE 2ème ANNIVERSAIRE DE LAUDATO SI’

COLLOQUE SUR LE 2ème ANNIVERSAIRE DE LAUDATO SI’

A l’occasion du 2ème anniversaire de l’encyclique Laudato Si’ du pape François, l’abbé Jean Emmanuel KONVOLBO, directeur de l’Ecole de Formation Permanente des Laïcs à Ouagadougou, a organisé un colloque sur « Notre Maison Commune » au sein de la dite école, sise à l’intérieur du Centre national Cardinal Paul Zoungrana.

AB JEAN EMMANUEL kONVOLBO
AB JEAN EMMANUEL kONVOLBO
PARTICIPANTS
PARTICIPANTS

Une centaine de laïcs, se sont ainsi retrouvés pour réfléchir avec l’abbé jean Emmanuel KONVOLBO sur la conversion écologique à laquelle appelle  l’encyclique ainsi que ses  implications et interpellations pour leurs vies au quotidien. Pour beaucoup ce fut une découverte du contenu de Laudato Si’ mais surtout une occasion de prise de conscience accrue  de la gravité la situation, comme en témoigne M. Yétimbaï Jean Luc « En toute vérité, ce cours a interpellé ma conscience ; a suscité en moi la peur de l’environnement dans lequel je me trouve. Et j’en ai pris conscience. Je trouve que ça interpellé ma foi ; il y a des informations qui choquent, ça interpelle vraiment la conscience.

VUE PARTIELLE DES PARTICIPANTS
VUE PARTIELLE DES PARTICIPANTS

Embouchant la même trompette, Yimwaa Rosine NEBIE  donne les bénéfices qu’elle retire de ce colloque pour elle-même et son entourage : Personnellement, ça me pousse à l’action : ça veut dire communiquer d’abord en famille avec les enfants, avec les voisins, donner un témoignage de comportement écologique : sur la question de l’environnement et sur l’importance que cela a pour nous les humains et notre devoir de protéger cet environnement pour les générations futures. Cela m’amène donc à réfléchir sur le choix de ce qu’on a à manger, de ce qu’on peut partager » au lieu d’amasser.

Comme on peut le voir, deux ans après, Laudato si’ n’a rien perdu de son actualité. Elle demeure une interpellation d’une vigueur inouïe à propos de nos actions personnelles et collectives, du besoin d’une conversion – au sens d’un retournement, d’une transformation radicale – en vue de pratiquer la solidarité entre nous aujourd’hui et à l’égard des générations futures.

Paul DAH,

Leave a Reply

Your email address will not be published.