COMMUNIQUE DE LA CONFERENCE EPISCOPALE BURKINA-NIGER

COMMUNIQUE DU SERVICE DE COMMUNICATION DE LA


Suite aux différentes réactions de fidèles, plus ou moins désemparés
ou perplexes, par rapport au pagne de l’Assomption 2022, ce
communiqué de la Conférence Épiscopale Burkina-Niger vient rassurer
les uns et les autres que des dispositions seront prises, d’ici là, par les
évêques de ladite Conférence Épiscopale pour éviter de telles
déconvenues à l’avenir. En attendant ces instructions qui vont suivre, il
n’ y a pas lieu de s’affoler outre mesure autour de ce pagne dont rien ne
garantit que l’impression, telle quelle, soit à dessein, ou simplement le
fait d’erreur de gens à vocation mercantiliste qui se soucient peu ou prou
des soins et exactitudes nécessaires à de telles entreprises. Il vous
souviendra qu’un pagne du 11 décembre avait été ainsi imprimé avec les
couleurs du drapeau national inversées, et pas que…
Tout en félicitant les fidèles pour cette attitude de vigilance vis-à-vis des choses de leur foi, mais surtout signe de leur déférence à la Mère
du Verbe et Notre Mère, les évêques les invitent à rester sereins et fermes
dans leur foi, dans l’attente des mesures à venir, au sujet de l’imagerie
chrétienne, et des pagnes religieux en l’occurrence.
Abbé Paul DAH, Chargé de communication à la CEBN

Leave a Reply

Your email address will not be published.