Communiqué final de l’Assemblée plénière ordinaire des évêques du Burkina Faso et du Niger tenue du 11 au 14 juin 2019 au Centre National Cardinal Paul ZOUNGRANA

 

L’Assemblée plénière ordinaire de la Conférence des évêques du Burkina  Faso et du Niger (CEBN) s’est achevée ce vendredi 14 juin. Réunis avec les différents secrétaires généraux des commissions épiscopales depuis le mardi 11 juin, les évêques de la Conférence ont travaillé sur différents sujets.

  1. OUVERTURE                                                                                                       Cérémonie d’ouverture de l’Assemblée

Trois interventions ont marqué l’ouverture de cette troisième Assemblée de l’année, habituellement consacrée aux commissions épiscopales. Un mot de bienvenue de l’ordinaire du lieu, livré par l’évêque auxiliaire de Ouagadougou, Mgr Léopold Médard OUEDRAOGO, au nom de son Éminence, le cardinal Philippe OUEDRAOGO ; une allocution du Chargé d’affaires de la Nonciature Apostolique, Mgr Luca CAVEADA et le discours d’ouverture du Président de CEBN.

Dans son discours Mgr Paul Y. OUEDRAOGO, président de cette Conférence Épiscopale, s’est réjoui de la participation effective de tous les évêques à l’Assemblée, d’autant plus qu’il y est prévu la réorganisation des différentes commissions épiscopales, tant au niveau de la présidence que du secrétariat général. Il a aussi remercié Mgr Luca pour sa présence à cette ouverture des travaux de l’Assemblée et pour avoir mis un point d’honneur à l’aboutissement de la signature du Concordat entre le Saint Siège et le Gouvernement burkinabé.                                                                                                               Mgr Léopold Médard OUEDRAOGO

Mgr Paul a relevé comme point d’attention particulier à l’ordre du jour de cette Assemblée, la vie des diocèses et des pays, eu égard au contexte sécuritaire dont la dégradation de jour en jour, touche les communautés ecclésiales.

2- Travaux en plénière                                                                                                Vue partielle des participants aux travaux en plénière

Les Évêques ont commencé ensuite leur rencontre par un échange sur l’actualité de l’Église et de la société. Pendant ce temps, les secrétaires généraux se sont retrouvés dans quatre groupes de commissions, selon les quatre axes stratégiques pastoraux  – Communion, Liturgie, Témoignage, Service– pour y effectuer la synthèse de leurs rapports d’année. Par groupe, ils ont déterminé et débattu les principales questions à partir desquelles ils ont soumis trois propositions aux évêques pour examen.

En plus de ces propositions, les évêques ont statué sur des sujets liés au fonctionnement de leur conférence ou y afférant. Certaines nominations ont été finalisées. Les décisions prises ont été communiquées aux secrétaires généraux de commission en plénière.

3- Ecoute de groupes

Les évêques ont pris le temps d’écouter des groupes spécifiques sur des sujets comme :

  • La situation sécuritaire
  • Les échos sur la CENI
  • L’éducation catholique dont l’université Saint Thomas d’Aquin et le Secrétariat National pour l’Education catholique
  • Les Œuvres Pontificales Missionnaires
  • La Jeunesse et l’Enfance
  • L’Ecole de Formation permanente des laïcs
  • L’Ocades / Caritas Burkina

4 – Messe pour le Saint Père à la cathédrale de Ouagadougou

En raison de l’ordination épiscopale de l’évêque auxiliaire de Koudougou, Mgr Alexandre Y. BAZIE, le 29 juin prochain, les évêques ont anticipé, le 13 courant, la célébration eucharistique qu’ils organisent chaque année en la solennité des Saints Apôtres Pierre et Paul pour prier avec le peuple de Dieu aux intentions du Souverain Pontife. Ils en ont profité pour marquer aussi le 10 ème anniversaire de la prise de possession canonique du siège de Ouagadougou par son Éminence, le Cardinal Philippe OURDRAOGO comme archevêque. Cette messe célébrée aux intentions du Saint Père a été suivie d’agapes fraternelles à la Nonciature Apostolique où une décoration officielle de l’ordre de Chevalier de Saint Grégoire a été remise à Maître Barthélemy KERE, pour le remercier de son service très remarquable à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) en tant que délégué de l’Eglise catholique.

5- Déclaration

Au regard de la situation sécuritaire qui prévaut

en ce moment, les évêques ont fait une déclaration dont lecture a été faite à la fin de la messe célébrée aux intentions du Saint Père à la cathédrale de l’Immaculée Conception de Ouagadougou, par le président de la Conférence Épiscopale Burkina-Niger :

  • Après avoir exprimé son sentiment de désolation et de profonde consternation face aux actes de terrorisme qui endeuillent beaucoup de familles et provoquent d’importants mouvements de populations aux conséquences dramatiques, la conférence des évêques du Burkina Faso et du Niger a condamné sans réserve et avec la dernière énergie, cette spirale d’horreurs faite d’enlèvements et d’assassinats.
  • Elle a dénoncé la stratégie des terroristes qui consiste à semer la peur et la désolation au sein des populations et à alimenter entre elles la suspicion dans le but de semer ainsi des germes de conflits inter-communautaires et inter-religieux.
  • Elle a appelé à être plus alerte face à des problèmes de famine en perspective, eu égard aux mouvements de populations obligées de fuir ces exactions, abandonnant leurs champs et autres biens de productions. Elle porte tous les disparus et les autres victimes en prières, en souhaitant prompt rétablissement aux blessés. Aux familles endeuillées, elle présente ses sincères condoléances et les assure de ses prières.

Tout en appelant les populations à cultiver la cohésion entre leurs différentes composantes afin d’éviter de tomber dans les pièges des terroristes, les Évêques invitent particulièrement les chrétiens à persévérer dans la prière et à intensifier les mesures de prudence et de vigilance tant au niveau individuel que communautaire dans un climat de foi et d’espérance tout en s’efforçant de mettre résolument en pratique le commandement de Jésus à ses disciples. « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés » (Jn 13,34).

6- Rencontre

Au cours l’Assemblée, une délégation de la CEBN a été reçue par le Président du Faso. Elle était composée :

  • du Président sortant de la CEBN, Mgr Paul Y. OUEDRAOGO, archevêque métropolitain de Bobo-Dioulasso,
  • du Cardinal Philippe OUEDRAOGO, archevêque métropolitain de Ouagadougou,
  • de Mgr Laurent B. DABIRE, évêque de Dori, Président entrant de la CEBN
  • de Mgr Gabriel SAYAOGO, évêque de Manga, Vice- Président entrant de la CEBN,
  • de Mgr Théophile NARE, évêque de Kaya
  • de Mgr Alexandre Y. BAZIE, évêque auxiliaire nommé de Koudougou
  • De l’abbé Jacques Z. SANON, Secrétaire Général Adjoint de la CEBN,
  • De l’abbé Paul DAH, Chargé de communication de la CEBN.

Cette délégation de la CEBN est allée remercier le chef de l’Etat burkinabé pour son appui et celui du gouvernement lors de la troisième Assemblée Plénière de la RECOWA-CERAO. Elle en a profité pour lui présenter Mgr, Théophile, ordonné le 2 mars dernier et l’évêque auxiliaire nommé de Koudougou, Mgr Alexandre Y. BAZIE dont l’ordination est prévue le 29 juin prochain à Koudougou.

7- Renouvellement des instances dirigeantes                                                                                        Mgr Laurent DABIRE, Nouveau président de la CEBN

Au cours de cette Assemblée, les Évêques ont renouvelé les instances dirigeantes de la CEBN :

  • Président : Mgr Laurent B. DABIRE, évêque de Dori
  • Vice-président : Mgr Gabriel SAYAOGO, évêque de Manga

 

Fait à Ouagadougou, le 14 juin 2019

Les Évêques de la CEBN

Leave a Reply

Your email address will not be published.