DEDICACE DE LA BIBLE EN DAGARA

DEDICACE DE LA BIBLE EN DAGARA

C’est fait !  C’est désormais une réalité ! La communauté dagara du Burkina Faso dispose dorénavant de la bible en langue dagara. La dédicace en été faite le samedi 14 novembre dernier au Centre diocésain d’animation et de formation du diocèse de Diébougou. C’est dans une cérémonie grandiose ponctuée de chants d’acclamation, de danse et de coups de feu, de prestations artistiques et culturelles, que le peuple dagara a célébré et accueilli ‘‘sa bible’’ dans une ambiance festive en présence du premier ministre du pays, locuteur lui-même de la langue dagara.

L’un des temps forts de cette cérémonie reste sans doute la remise de la bible volume à l’évêque de Diébougou, Mgr Der Raphaël DABIRE et au représentant de la Fédération des Eglises et Missions Protestantes du sud-Ouest, Pasteur Gilbert SOME, par le Directeur de l’Alliance biblique universelle, pasteur Dramane Yankini. Celui-ci s’en explique : « Alors, ce geste est un geste assez fort : l’Alliance biblique a fini sa partie en termes de travail. Et les responsables ecclésiastiques qui sont là ce matin ont désormais la responsabilité de véhiculer le message de Dieu auprès de ces différentes communautés. » Alors, aux populations dagara, Mgr Raphaël demande « d’accueillir cet évènement comme inédit. [Car] c’est comme si Dieu qui s’est rapproché dans l’incarnation une fois pour toute, se rapprochait encore davantage ». Le pasteur Gilbert Somé confie : « Il faut dire que nous accueillons cette bible avec les mains ouvertes et ça nous va droit au cœur. »

Il a fallu 16 ans de travail ardu et assidu à l’équipe de traducteurs et de réviseurs, catholiques et protestants pour mener à bien projet de traduction de la bible en dagara, sous la direction de l’abbé Anastase Somé, que l’évêque de Diébougou a désigné comme « trésor humain biblique vivant » et avec l’accompagnement de l’Alliance Biblique universelle.

L’évêque de Diébougou appelle de tous ses vœux que cet exemple de bonne collaboration entre protestants et catholiques qui a permis la traduction œcuménique de la bible en dagara ne s’arrête pas en si bon chemin. Il souhaite donc un renforcement entre protestants et catholiques dans la région du Sud-Ouest en général, et, en particulier avec le diocèse de Diébougou. Dans ce sens il verrait bien la mise en œuvre des mêmes efforts conjugués pour réaliser la traduction de la bible en jã, sous l’égide de l’Alliance biblique international. Pour joindre l’acte à la parole, une quête a été organisée sur place pour la mise en œuvre effective de ce projet.

Paul DAH

Leave a Reply

Your email address will not be published.