DIMANCHE DE LA DIVINE MISÉRICORDE A DIEBOUGOU, UNE VEILLÉE DE LA RÉCONCILIATION.

 

 

Sur le vaste plateau de la « Colline des Béatitudes » à Diébougou, Mgr Paul Ouédraogo, archevêque de Bobo-Dioulasso, a présidé la messe du dimanche de la divine miséricorde devant plus d’un million de pèlerins, du Burkina et des pays voisins.Dans son homélie, Mgr Paul s’est appesanti sur l’Evangilequi relate l’incrédulité de Saint Thomas, en le présentant comme « un évangile de la miséricorde ». « Je voudrais vous inviter à lire l’évangile de ce jour comme étant une double manifestation de la miséricorde de Jésus ressuscité, comme le livre de

la miséricorde de Dieu ».

 

Et pour l’archevêque de Bobo-Dioulasso, les chrétiens doivent écrire par leur vie de témoignage crédible,  tous les autres sig

nes que saint Jean dit n’avoir pas mis par écrit dans son évangile : « Il s’agit d’un livre ouvert où les disciples de Jésus sont invités à continuer d’écrire les signes et les gestes concrets d’amour et de miséricorde qui parlent aux hommes et aux femmes de notre temps.   Le monde en regardan

t vivre les disciples que nous sommes, doit réaliser que notre Dieu est un Dieu d’amour,

un Dieu de miséricorde ».

La spécificité du dimanche de la divine misé

ricorde à Diébougou, c’est la montée massive des pèlerins sur  la colline depuis la veille pour y rester de l’après –midi au petit matin où a lieu la messe dominicale à 5 heures. Cette année, plus de 150 prêtres et trois évêque

 

s ont assuré ce temps durant, confessions, enseignements, prédications, prières d’intercession et de louange ou adoration du Saint Sacrement. Beaucoup de pèlerins, qui avec des dons en nature, bétail ou volaille, qui avec de l’argent, ont témoigné des bienfaits reçus de la miséricorde de Dieu depuis le dernier pèlerinage sur cette colline des Béatitudes dont le beau cadre naturel a besoin d’un minimum d’aménagement pour un meilleur accueil des pèlerins, en nombre croissant d’année en année.

 

 

 

 

 

 

 

 

Paul DAH

Leave a Reply

Your email address will not be published.