Diocèse de Kaya : Mgr Thomas en visite pastorale à Barsalogho.

Du mercredi 27 avril au dimanche 1er mai 2016, Mgr. Thomas Kaboré, évêque de Kaya, a séjourné dans la paroisse Saint Joseph de Barssalogho, dans le cadre d’une visite pastorale canonique qui a conduit ses pas dans les villages de Bassem, Zînebeogo, Ankouna, Pâensa, Tânsablougou, Baskondo, Nagraogo, Namissigma, Nawoubkiiiba. Comme cela s’est passé dans les autres paroisses où il s’était déjà rendu, d’autres confessions religieuses sont allées aussi à la rencontre de Mgr Thomas, affermissant ainsi le dialogue inter-religieux déjà existant.

barsaloghoEtant donné que les tournées pastorales donnent l’occasion au père évêque de toucher du doigt les réalités concrètes des différentes communautés chrétiennes, celle de Barssalogho n’a pas dérogé à la règle. Ainsi, Mgr. Thomas Kaboré s’est évertué à exhorter et à encourager les fidèles chrétiens à travers des catéchèses appropriées qu’il a basées sur les Petites Communautés Ecclésiales (PCE). Pour lui, elles restent le lieu et le moyen pour les baptisés de mûrir leur foi, d’expérimenter la sollicitude paternelle de Dieu ainsi que la charité ecclésiale, et de s’initier à la mission d’évangélisation. Rien en dehors des PCE et sans les PCE : c’est ainsi que l’on peut résumer ses catéchèses données en réponse aux problèmes que les communautés lui ont soumis au cours des échanges qu’il a eus avec elles. Idem avec les communautés Chrétiennes de Base (CCB), les groupes, les mouvements et associations d’action catholiques de Barssalogho centre, que l’évêque visitait tous les soirs, de son retour des villages. Il priait et mangeait aussi avec eux. Il faut noter également que les structures éducatives, comme les écoles, ont été elles aussi visitées par le père évêque qui en a fait une priorité.

La messe du dimanche 1er mai a été célébrée en l’honneur de Saint Joseph, protecteur de la paroisse de Barssalogho. A l’occasion, des fidèles chrétiens ont célébré des jubilés de 50 et 25 ans de baptême et de mariage. Dans son homélie de circonstance, le père évêque a d’abord félicité les élus du jour pour avoir maintenu vive la flamme de leur baptême et de leur amour ce après 50 et 25 ans. Ensuite il les a exhortés à persévérer dans cette fidélité jusqu’au bout, dans une vie de témoignage missionnaire aux autres qu’il a enfin invités à en faire de même. Maintenir vive la flamme de son baptême et de son amour jusqu’au bout est signe de fidélité à Jésus et à son évangile. Un autre fait ayant marqué la fin du séjour de Mgr Thomas  à Barssalogho a été la bénédiction de la nouvelle grotte mariale après la messe . Construite avec le soutien des fidèles, elle vient renforcer leur piété mariale.

Abbé K. Alexis OUEDRAOGO

Leave a Reply

Your email address will not be published.