ÉGLISE DE DISSIN VANDALISÉE ET PROFANÉE

L’église paroissiale sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Dissin a fait l’objet de profanation et de vandalisme. Joint au téléphone, le curé de la paroisse l’abbé Rufin SOME nous a donné cette version des faits survenus dans la nuit du samedi 15  au dimanche 16 septembre 2018 sous une abondante pluie:

En me rendant tôt le dimanche matin, pour la première messe dominicale j’ai constaté que la statue de la grotte mariale gisait à terre, brisée. A l’intérieur de l’église paroissiale, toutes les statues y ont été décapitées et alignées au chœur, devant l’autel avec ce message suivant, écrit à la craie blanche sur un tableau de bois peint avec de l’ardoisine verte : «Êtes-vous des chrétiens ou des catholiques ? Si vous êtes des chrétiens vous n’avez pas le droit d’adorer des statures fabriquée par la main des hommes, comme le déclare les écritures EXODE 20:1-6 ; DEUTERONOME 4,16-18 ; 27,15 ; PSAUME 115:4-8; ROMIN 1: 21-24. Mais si vous êtes des catholiques vous est permis. Attention à vous qui les conninceur ! qui egaré le peuple de Dieu Vous me chapperé pas au chatiment réserver pour.     2PIERRE 2,1-22 »

A ce jour, les éléments d’enquêtes de la gendarmerie et de la police saisies par le Curé n’ont rien encore donné sur l’identité de ou des auteurs de ces actes. Mais d’ores et déjà, l’évêque de Diébougou, Mgr Der Raphaël DABIRE a pris les mesures conservatoires suivantes :

  • La fermeture de l’Eglise jusqu’au samedi 22 septembre prochain
  • La récitation du chapelet autour de l’église jusqu’à cette date
  • Une célébration pénitentielle avec des confessions suivie d’une messe de réparation et de purification que va présider l’évêque ce samedi –là.

Paul DAH

Leave a Reply

Your email address will not be published.