ÉLABORATION D’UNE RATIO NATIONALIS

Le jeudi 5 avril 2018 a pris fin au Centre National Cardinal Paul Zoungrana de Ouagadougou, la rencontre d’une trentaine de professeurs de grands séminaires, venus y réfléchir sur le contenu de la formation des candidats au sacerdoce. Il s’est agi pour eux d’élaborer un document ad hoc appelé Ratio Nationalis qui s’inspire de celui de la Congrégation pour le Clergé : La Ratio Fundamentalis Institutionis Sacerdotalis du 8 décembre 2016 sur le don de la vocation presbytérale. Ce parcours de qualité entrevu pour la formation des candidats au sacerdoce ministériel prend en compte la vision intégrale de la formation des futurs prêtres donnée par le pape Jean-Paul II dans son exhortation apostolique :Pastores Dabo vobis, à savoir : la dimension humaine, la dimension intellectuelle, la dimension spirituelle et la dimension pastorale.Le document ainsi élaboré sera transmis aux évêques pour amendement et appropriation.

Les formateurs des séminaires ont aussi abordé des sujets relatifs à l’accompagnement spirituel dans les grands séminaires, à l’autoprise en charge dans les maisons de formation sacerdotales ainsi que le profil des candidats à y admettre désormais au Burkina Faso. L’ensemble des quatre grands séminaires nationaux du Burkina totalisent aujourd’hui 517 candidats en formation en vue du sacerdoce.

Paul DAH

Leave a Reply

Your email address will not be published.