ENSEMBLE CONTRE LE CORONA VIRUS

Suite à l’enregistrement de deux cas confirmés de Burkinabé au corona virus ce lundi 9 mars, Madame le ministre de la santé a aussitôt convié les leaders coutumiers et religieux le lendemain, pour dit-elle, leur porter la bonne information et solliciter leur concours pour contribuer à lutter contre ce fléau. Prenant la parole au nom des autres responsables coutumiers et religieux, le cardinal Philippe OURDRAOGO, archevêque métropolitain de Ouagadougou, a assuré le ministre de l’engagement de ces responsables coutumiers et religieux à accompagner les efforts du gouvernement  afin que  par un travail en synergie, la transmission qui, pour l’instant n’est qu’externe, ne devienne pas interne : « Tout ce qui concerne l’homme, ses joies, ses souffrances, ne saurait laisser indifférents, les responsables coutumiers et religieux. Le gouvernement a la première responsabilité de la santé publique de la population. Mais comme le dit la sagesse chez nous, un seul doigt ne ramasse pas la farine. Mais nous aussi, nous pouvons collaborer à notre manière, chacun selon ses spécificités. A la mosquée, ils auront certainement des dispositions complémentaires de prévention. A la messe nous aurons des dispositions à prendre pour aller vraiment dans le sens de la prévention par rapport à la maladie. »

Les deux personnes contaminées sont un pasteur et son épouse, rentrés de France le 24 février dernier après avoir pris part à une rencontre de l’Eglise Porte ouverte de Mulhouse, une semaine durant. Le couple, en confinement dans un hôpital de la capitale Burkinabé se trouve dans un état jugé ‘‘stable et encourageant.’’

Paul DAH

Leave a Reply

Your email address will not be published.