GRAND PELERINAGE NATIONAL DE YAGMA

Ce 2 février 2020, les fidèles chrétiens, par milliers, ont convergé des 17 diocèses du Burkina et du Niger, pour un pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma. L’élément caractéristique du pèlerinage de cette année fut la consécration du Burkina au Cœur Immaculé de Marie à la fin de la célébration eucharistique qu’a présidée Mgr Laurent DABIRE, évêque de Dori et Président de la Conférence Episcopale Burkina –Niger : « Cette année, le pèlerinage de Yagma est marqué d’un cachet particulier, parce que les évêques de la conférence, sentant  un peu aussi les sollicitations du peuple de Dieu ont décidé de consacrer notre pays, le Burkina Faso, au Cœur Immaculé de Marie, Notre Dame de Yagma. Cet acte, est un acte de confiance, de foi et d’espérance qu’avec Marie qui intercède pour nous, Dieu nous donnera la victoire sur le mal, sur le péché sur nos divisions, et, avec cela la force pour travailler d’un monde plus fraternel, un monde plus juste ; un monde où chacun compte et tout le monde participe à sa mesure pour que les choses avancent. » En plus de cela chaque diocèse s’organise pour qu’advienne la paix au Burkina Faso : Cardinal Philippe Ouédraogo, archevêque de Ouagadougou : Au niveau de Ouagadougou, nous avons proposé une chaine de prière toute l’année qui a déjà commencé en décembre et va se clôturer en décembre prochain. » Le premier ministre du Faso, présent à ce pèlerinage, apprécie bien ces initiatives de recherches de la paix : « La chaine de prière organisée par l’ensemble de l’Eglise constitue un réconfort pour l’ensemble du peuple Burkinabé. Et nous sommes très heureux de constater que l’Eglise Famille du Burkina Faso, se préoccupe fondamentalement de la question de la paix et de la sécurité. »

Dans son homélie, Mgr Laurent a invité les populations à se départir de tout acte pouvant mettre en péril le vivre ensemble.

Paul DAH

Leave a Reply

Your email address will not be published.