INHUMATION DE L’ABBE RODRIGUE SANON

C’est finalement ce mardi 26 janvier 2021 que le corps de l’abbé Rodrigue Sanon a été rapatrié de Ouagadougou à Banfora, après les formalités commandées par les autorités judiciaires. Il y sera inhumé ce jeudi 28 janvier. Ci-joint son curriculum vitae: 

Né le 30 octobre 1974 de feu Gabriel Sanon et de Gilberte Sanon, l’Abbé Rodrigue Sanon a grandi dans une famille très chrétienne où il est l’aîné de deux frères et de deux sœurs.

L’histoire de sa vocation commence dès sa tendre enfance à Banfora où son père était instituteur, avec l’admiration des prêtres dont son oncle maternel, l’abbé Maurice Kiétéré Sanon. Il milite dans les mouvements d’action catholique des enfants tels que les CV/AV, et le groupe Samuel.

C’est ainsi qu’après les études primaires à l’école primaire Centre « B » de Banfora et sous l’inspiration du Curé l’abbé André Barro, il entre au petit séminaire de Nasso à la rentrée scolaire de 1988.

Après son BEPC, il est orienté au Moyen séminaire Saint M’Baga Tuzindé à Nouna de 1994 à 1997.

Il fait l’année scolaire 1997-1998 en classe terminale G2 au Groupe scolaire Jean-Paul II de Bobo-Dioulasso où il obtient le Baccalauréat série G2.

Ensuite, de 1998 à 2000, il fait ses études philosophiques au grand Séminaire Saint Augustin de Samaya à Bamako au Mali.

Puis les études théologiques de 2000 à 2005 toujours dans le même grand séminaire, avec un stage pastoral d’un an dans la paroisse saint Pierre de Banfora de 2002 à 2003.

Ordonné diacre le 20 juin 2004 à Bamako, il sera ordonné prêtre le 16 juillet 2005 en même temps que l’Abbé Alexandre Bingo.

 

Après l’ordination presbytérale il servira un an dans la paroisse de Niangoloko, et sera envoyé pour des études de gestion à l’USTA pendant deux ans, de 2007 à 2009.

Il dirigera l’économat diocésain pendant neuf ans, jusqu’en 2017.

Après son service à l’Économat, il a servi à la paroisse Cathédrale pendant une année avant d’être nommé curé de la paroisse Notre Dame de la Paix à Soubaganyèdougou en septembre 2018.

Parti de Soubaga le mardi 19 janvier 2021 pour une réunion des curés, il ne parviendra pas à destination, et son corps sans vie sera découvert dans la forêt classée de Toumousséni le jeudi 21 janvier 2021 dans sa 16ème année de sacerdoce. Et dans sa quarantième année de vie.

Sa devise sacerdotale, inspirée de l’évangile de Luc 22,9 et de 1 Co 4,1-2 était formulée comme suit : « Vis le mystère placé entre tes mains » et à son ordination presbytérale il souhaitait que l’Esprit du Seigneur soit toujours avec lui afin qu’il soit tout au Christ et à son service.

En attendant que les autorités compétentes nous fassent la lumière sur les circonstances de cette mort, nous invitons tout le monde à prier pour le repos de son âme.

Que par la miséricorde de Dieu, l’âme du Serviteur de Dieu, l’Abbé Rodrigue Sanon, repose en paix. Amen !

Leave a Reply

Your email address will not be published.