JEUDI SAINT DANS LE CONFINEMENT

« Ayant aimé les siens Il les aima jusqu’au bout « . Le contexte particulier de ce Jeudi Saint nous introduit dans l’intimité de Dieu. Tout comme Jean nous sommes invités à nous pencher dans le silence sur sa poitrine pour apprendre de Lui à aimer : apprendre à l’aimer et apprendre à aimer nos frères et sœurs. Un Jeudi Saint sans artifices. Dieu nous donne l’occasion d’entrer sérieusement dans le mystère de son amour, un amour gratuit qui se donne jusqu’au bout. Privés des grandes assemblées nous vivrons la Sainte Cène comme Jésus et ses disciples. Échanges fraternels et intimes autour de la célébration du don gratuit du Christ, contemplation du service fraternel que nous devons prolonger dans le quotidien de notre vie. En ce jour nous demandons à Dieu pour nos prêtres et nous-mêmes la grâce de la confiance dans les épreuves, la grâce de demeurer fidèle même en l’absence de toute consolation et la grâce d’aimer jusqu’au bout dans la solitude que nous impose ce temps. Bonne fête chers pères. Les bancs de l’église seront vides devant vous aujourd’hui mais nous sommes là en communion avec vous et prions pour vous. Filles de NDI.
Merci à nos soeurs, Filles de Notre Dame de L’Inculturation, pour  »ce joli cadeau », aux prêtres, et finalement à nous tous. A la chapelle du Centre National Cardinal Paul Zoungrana, d’habitude débordante, les places étaient bien clairsemées, mais la ferveur et la communion de prières, bien fortes

Leave a Reply

Your email address will not be published.