JUBILE D’ARGENT SACERDOTAL DE L’ABBE MODESTE SOME

A Wizin, dans son village d’origine, l’abbé Modeste Somé a célébré son jubilé d’argent sacerdotal ce samedi 21 décembre 2019, entouré des évêques de Diébougou, de Gaoua, de Dori, de ses promotionnaires d’ordination ainsi que de nombreux autres confrères et d’une assemblée de prière bien fournie. Pour celui dont les 25 premières années de sacerdoce ont essentiellement été consacrées à l’enseignement, tant dans les petits et grands séminaires que dans les universités, Dieu a comblé sa vie de grâces particulières : « Dieu a passé son temps à me visiter, sans que je ne prenne conscience de cela, et, à l’occasion du 25è anniversaire, il m’a fait la faveur de réaliser enfin cela, et, je voudrais, dans les années à venir, vivre sous le signe de la visitation. » De fait, l’abbé Modeste a bâti une chapelle dédiée à Notre Dame de la Visitation et qui a été bénie par l’évêque de Diébougou, juste avant qu’on y célèbre cette action de grâce jubilaire. Tout un symbole pour sa vie à venir : « Je voudrais avoir une spiritualité de la visitation. C’est une orientation vraiment décisive pour ma vie, désormais. Ça m’a tellement marqué. » Son message jubilaire s’articule du reste autour de cette spiritualité de la visitation : « A l’occasion du jubilé, j’invite les uns et les autres à être plus attentifs, parce que Dieu ne cesse de réaliser des merveilles dans nos vies. Mais souvent nous sommes préoccupés par tellement de choses que nous ne voyons pas voir cela et ça pourrait passer inaperçu. Mais en étant à l’écoute de Dieu, nous pouvons voir ses merveilles dans nos vies. »

Paul DAH

Leave a Reply

Your email address will not be published.