Jubilé d’argent sacerdotal de Mgr Laurent DABIRE à Dissin

A Dissin d’où il  est originaire, l’évêque de Dori, Mgr Laurent DABIRE, y célébré son jubilé d’argent sacerdotal dans la vaste église paroissiale le 2 janvier dernier. C’est là où il avait été ordonné le 29 décembre 1995. Cette messe jubilaire a connu la participation d’un nombre impressionnant de fidèles, de religieux et religieuses, de prêtres et de six évêques:

  • Mgr Paul OUÉDRAOGO, archevêque métropolitain de Bobo-Dioulasso
  • Mgr Raphaël KUSUELE DABIRE, évêque de Diébougou
  • Mgr Joseph SAMA, évêque de Nouna
  • Mgr Prosper Bonaventure KY, évêque de Dédougou
  • Mgr Léopold Médard OUÉDRAOGO , évêque auxiliaire de Ouagadougou
  • Mgr Jean-Marie Untaani COMPAORÉ , archevêque émérite de Ouagadougou

Et c’est l’évêque actuel de Diébougou, Mgr Der Raphaël DABIRE, qui a prononcé l’homélie de circonstance : « Mgr Laurent, un homme voulu par Dieu, un taureau prévu par Dieu, un écureuil entrainé, une tourterelle au vol léger et modulé, voulu par Dieu pour accomplir une mission, au sein de l’unique dessein bienveillant de Dieu : contribuer à réaliser l’unité dans les territoires de l’Eglise Famille de Dieu qui est au Sahel. »

Mais à  voir ce qui se passe actuellement au sahel du Burkina qui constitue le diocèse de Dori, l’on  peut se demander comment il accomplira cette mission là-bas ? Mgr Raphaël alors, pour le rassurer, le réfère à l’expérience de foi d’Abraham : « Notre réponse doit être celle d’Abraham, la foi et la confiance d’Abraham qui, avec sa femme, formant un couple stérile, avancé en âge, a cru à la promesse de Dieu : tu auras un fils  et ta descendance sera aussi nombreuse que les étoiles dans le ciel ou que le sable dans le sahel de Dori ».

Et pour lui montrer que rien n’est impossible à Dieu et qu’il ne laisse jamais seul ses chargés de mission, le prédicateur ajouta : « Pour accomplir la volonté de Dieu, l‘unité à Dori, au nom de Jésus Christ Mgr Laurent a trouvé sur place des hommes de bonne volonté, organisés pour promouvoir la paix, l’Union fraternelle des croyants, l’UFC, une tente dressée dans le désert comme siège du dialogue permanent entre les croyants  de religion ou de confessions différentes ».

Paul DAH, Ouagadougou pour Radio Vatican

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.