Le laicat s’organise au Burkina Faso

Le laicat s’organise au Burkina Faso

 

Le centre National Cardinal Paul ZOUNGRANA, à Ouagadougou abrite depuis hier 13 novembre le forum des mouvements, associations et groupes de spiritualité. Une première du genre dans l’Église Famille de Dieu au Burkina, ce forum selon les mots de la présidente du conseil national des laïcs, madame Bernadette KONlaicat 2FE, vise à « engager tous les mouvements et associations concernées dans la construction d’un laïcat plénier au Burkina ». Le forum se tient dans la continuité de l’engagement pris par les laïcs de l’ Église Famille au Burkina, depuis 2009, d’occuper la place et de jouer le rôle qui leur reviennent de droit dans l’Église et dans la société. Pour l’atteinte de ces résultats, ce présent forum va s’atteler  à faire l’état des lieux de ce qui existe au Burkina, comme mouvement d’action catholique, associations, groupes de spiritualité et services d’Église. Ensuite, le forum permettra à tous ces groupes de comprendre les liens qu’ils doivent entretenir avec les autres structures  de l’Église Famille de Dieu au Burkina. Ceci suppose de de définir les critères de reconnaissance de ces mouvements, et l’élaboration des grandes lignes d’une politique de promotion et de formation de tous ces groupe afin de leur permettre de servir l’unité de l’Église.

Le nonce apostolique ainsi que monsieur Philippe OUEDRAOGO archevêque en charge de la commission épiscopale pour le laïcat,  dans leur mot d’ouverture ont insisté pour que tous les Mouvements, Associations et Groupes ecclésiaux  « travaillent en synergie, dans le souci de la communion et de la complémentarité, dans l’estime et le respect mutuels comme le recommandait déjà Saint Paul aux Corinthiens et aux Romains lorsqu’il présentait l’Église comme un corps où les différents membres s’enrichissent mutuellement et se complètent dans leur diversité (1Co 12, 4-30 ; Rm 12, 3-8). » Durant ces jours de travaux intenses, les participants auront droit à des conférences, et prendront part à des ateliers qui selon madame KONFE, » constitueront l’épine dorsale du forum en tant moyen de réflexion pour concevoir et projeter en avant les grandes orientations qui guideront les mouvements, associations et groupes de spiritualité et services d’Église dans les prochaines années ».

Leave a Reply

Your email address will not be published.