Le Pape, plus près du personnel diplomatique de l’Eglise dans le monde

Le Pape, plus près du personnel diplomatique de l’Eglise dans le monde

Le Pape, plus près du personnel diplomatique de l’Eglise dans le monde

Le pape François et le monde diplomatique

Le bureau des représentations pontificales a été renforcé par le Saint-Père qui crée la « section pour le personnel diplomatique du Saint-Siège » comme Troisième Section de la Secrétairerie d’Etat du Saint Siège. Le personnel diplomatique de l’Eglise catholique qui est comme « dispersé » dans le monde entier sentira désormais la sollicitude paternelle du Pape à son endroit par une meilleure attention qu’il lui porte à travers cette nouvelle section de la Secrétairerie d’Etat.

 

En effet, le Saint-Père a déclaré le 21 novembre 2017, qu’il créait la section pour le personnel diplomatique du Saint-Siège, comme Troisième Section de la Secrétairerie d’Etat. Cette section sera au même niveau que la Section pour les Affaires générales et la Section pour les relations avec les pays du monde.

 

Il est bien en effet de savoir que le Saint Siège entretient des rapports diplomatiques avec 183 pays du monde. Et cela se fait à travers l’envoi de Nonces apostoliques qui ont un rôle double : rôle diplomatique près le pays où ils sont et rôle religieux de liaison du Saint Père avec les églises particulières de ce pays.

Cette nouvelle section regardera donc davantage le rôle diplomatique des nonces apostoliques.

 

Son Excellence Monseigneur Jan Romeo PAWLOWSKI, polonais, actuel Nonce apostolique au Congo et au Gabon a été nommé par le Pape comme Délégué de cette Troisième Section de la Secrétairerie d’Etat.

Il aura trois rôles fondamentaux :

  • manifester la proximité du Saint Siège et des autorités de la Secrétairerie d’Etat près des représentations diplomatiques en effectuant des visites régulières dans les représentations pontificales ;
  • il s’occupera exclusivement des personnes qui travaillent dans les diplomaties du Saint Siège ou qui s’y préparent en ce qui regarde leur formation, leurs conditions de vie et de travail ;
  • enfin il travaillera en étroite collaboration avec les responsables des deux autres sections de la Secrétairerie d’Etat et participera de ce fait à toutes les rencontres hebdomadaires avec le Secrétaire d’Etat.

Lié à ce dernier aspect de son rôle, il convoquera et présidera d’une part les rencontres préparatoires de nomination des représentants diplomatiques du Saint-Siège et d’autre part avec le président de l’Académie Pontificale ecclésiastique, il sera coresponsable de la sélection et de la formation des candidats à la diplomatie.

 

Le Saint Siège montre de ce fait le sérieux qu’il accorde davantage à sa diplomatie avec le monde, montre davantage son souci de proximité avec ses diplomates et ceux qui les aident dans cette mission et y travaillent pour lui.

 

Abbé Augustin BASSOLE

Etudiant en Communication Sociale et Institutionnelle

à l’Université Pontificale de la Sainte Croix

Rome

Leave a Reply

Your email address will not be published.