[URL=http://info.flagcounter.com/xgvE][IMG]http://s06.flagcounter.com/count2/xgvE/bg_546BFF/txt_000000/border_CCCCCC/columns_2/maxflags_10/viewers_0/labels_1/pageviews_1/flags_0/percent_0/[/IMG][/URL]

Archives

Catégories

L’Eglise Catholique à la rencontre de ses cadres et responsables catholiques !

SEPAFAR 1 SEPAFAR 2A l’initiative du Service Pastoral pour la Formation et l’Accompagnement des Responsables (SEPAFAR), s’est tenue le dimanche 25 Mai, une rencontre regroupant les responsables religieux et différents groupes sociaux catholiques de l’archidiocèse de Ouagadougou. Cette rencontre réunissant plus de 200 participants s’est clôturée avec une célébration eucharistique présidée par le cardinal Philippe OUEDRAOGO et concélébrée par d’autres pasteurs.  

Dans le cadre de leur programme d’activité annuelle, le Service Pastoral pour la Formation et l’Accompagnement des Responsables (SEPAFAR) a réuni le dimanche 26 juin les services sociaux  et autorités catholique de l’archidiocèse de Ouagadougou à l’eau vive. L’aumônier du SEPAFAR Anatole TIENDREBEOGO dans la communication qu’il a assurée expliquera que  l’objectif poursuivi est de « montrer le rôle et la place des groupes sociaux dans l’Eglise Catholique, de rechercher la promotion d’un laïcat plénier c’est-à-dire d’aider les laïcs à prendre leur responsabilité chrétienne et à travailler dans la communion dans l’Eglise et au service de la société ». Cette rencontre a offert l’opportunité aux différents services sociaux de se présenter et de tisser des relations. A ce propos, M. Armand Roland BEOUINDE, coordonateur du SEPAFAR a confié que « la rencontre a un double objectif : d’abord de réunir tous les services  sociaux catholique de l’archidiocèse de Ouagadougou pour de plus amples connaissances. Ensuite, elle tient lieu d’une messe d’entrée pour tous les cadres catholiques de la ville de Ouagadougou ».  Les divers échanges qui s’en sont suivis ont permis à l’assemblée de lever des points d’ombres qu’ils avaient sur l’Eglise. Une question importante s’est portée sur l’existence des multiples services sociaux catholiques. D’aucun pense qu’une fusion des groupes pour être plus fort serait la bienvenue. Cette idée a été rejetée par leur aumônier qui pense que chaque groupe a une spécificité, et que cela pourrait constituer une force pour l’Eglise s’ils sont bien encadrés. Un avis partagé par monsieur Jacques BADINI de la communauté Mère du Divine qui asserte que « par rapport aux regroupements des entités sociales, les grâces sont diverses et spécifiques à chaque groupe. » C’est pourquoi suggère-t-il que « l’on permette aux groupes sociaux catholiques d’exister mais en étant sous le regard des autorités collégiales afin qu’ils demeurent dans une communion parfaite au sein de l’Eglise ». Cette première rencontre des groupes sociaux et des cadres a pris fin avec la célébration eucharistique présidée par  cardinal Philippe OUEDRAOGO: « Nous sommes heureux de l’initiative d’aujourd’hui, dit –il, qui regroupe non seulement les mouvements associatives mais aussi toute l’élite  des responsables sociopolitiques  et économiques catholiques. Une telle assemblée doit faire de ces cadres et autorités présents le sel de la terre et  la lumière du monde pour un monde meilleur. Nous espérons que cette initiative ne sera pas la dernière car nous avons une mission commune qui est la sainteté et le témoignage de Jésus-Christ».

Carine MEDA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *