MESSE CHRISMALE A GAOUA

MESSE CHRISMALE A GAOUA

Pour la 7ème fois consécutive, Mgr Modeste KAMBOU, évêque du diocèse de Gaoua, a célébré la messe chrismale le mercredi Saint, dans sa cathédrale, entouré de ses prêtres. Même si cette année, cette messe se célébrait juste sept jours après les obsèques d’un jeune prêtre, dans cette même église cathédrale, l’évêque a insisté pour que la célébration se vive dans la joie et l’introspection. Joie d’être prêtre à la suite du seul véritable prêtre, Jésus-Christ ; mais aussi joie de se donner et de se livrer sans réserve au peuple de Dieu, à l’instar du Christ qui l’a fait pour nous, jusqu’à mourir sur une croix.                                                                                      Un presbyterium joyeux

Et pour Mgr Modeste Kambou, cette mission de donation exige du prêtre une introspection quotidienne, chaque soir avant de s’endormir, mais aussi une introspection annuelle à chaque messe chrismale où il a l’occasion de renouveler ses engagements sacerdotaux, afin de s’engager avec une nouvelle détermination sur la voie de la sainteté. Car, conclut l’évêque, être prêtre et être saint vont de pair et sont inséparables.

Chorale de GAOUA

A la fin de l’homélie, Mgr Modeste a lavé les pieds des curés des sept paroisses du diocèse, pour qu’à leur tour ils le fassent à la Cène du jeudi saint, chacun dans sa paroisse, en lien avec le Christ et avec lui l’évêque.

Chaque délégation paroissiale est repartie chez elle, après des agapes fraternelles, en l’honneur des prêtres du diocèse : 20, en plus de l’évêque.

Paul DAH

Leave a Reply

Your email address will not be published.