MESSE DE LANCEMENT DE L’ANNEE PASTORALE DE LA JEUNESSE DE L’ARCHIDIOCESE DE OUAGADOUGOU.

Pour la rentrée pastorale 2020-2021, c’est à la paroisse Sainte Marie Consolatrice des affligés de Linoogè que se sont retrouvés près de dix mille jeunes pour leur traditionnelle messe de lancement. Dans cette paroisse périphérique par rapport à Ouagadougou, les jeunes ont mené depuis la veille du 1er novembre, des activités telles, un concours d’art culinaire valorisant les mets traditionnels, un match de football dit interreligieux qui s’est soldé par un but partout entre chrétiens et musulmans. La soirée du 31 octobre a été marquée par plusieurs prestations artistiques et un défilé de mode pour valoriser l’habit traditionnel, confectionné à partir de la cotonnade locale. Au matin du premier novembre, ces milliers de jeunes ont bénéficié d’une conférence de l’abbé Pascal KOLESNORE, sur la contribution des jeunes pour des élections apaisées au Burkina Faso, où ces échéances sont prévues pour le 22 de ce mois. Puis vint la messe de clôture, présidée par le cardinal Philippe OUEDRAOGO, archevêque métropolitain de Ouagadougou : « Le chrétien ne doit pas se laisser séduire ou tromper par les idéologies, les fausses valeurs de ce monde qui peuvent ternir la foi ; qui peuvent éteindre la foi. Méfiez donc, chers jeunes, de la dictature de la pensée unique, des gens qui veulent imposer leurs valeurs sinon leur non –valeurs. Ce n’est rien d’autre qu’une nouvelle forme de colonisation. Ne laissez pas les autres cultures voler notre culture et nos valeurs ; ne laissez pas voler notre âme d’Africain ».  Pour ce faire, son éminence a insisté pour que chaque jeune dispose d’une bible :

Message que les jeunes affirment avoir bien reçu : « Cher père archevêque, le message est bien passé : ‘‘un jeune, une bible,’’ ! Nous l’avons expérimenté. 2500 jeunes ont reçu la bible en janvier, lors des journées diocésaines de la jeunesse catholique ».

Paul DAH

Leave a Reply

Your email address will not be published.