[URL=http://info.flagcounter.com/xgvE][IMG]http://s06.flagcounter.com/count2/xgvE/bg_546BFF/txt_000000/border_CCCCCC/columns_2/maxflags_10/viewers_0/labels_1/pageviews_1/flags_0/percent_0/[/IMG][/URL]

Archives

Catégories

Mot de Mgr Philippe OUEDRAOGO

 

mgr philippe 

 

 

-Excellence Monseigneur Vito Rallo, Nonce Apostolique

-Excellences Messeigneurs les archevêques et évêques

-Autorités administratives, politiques, militaires, coutumières et religieuses

-Chers prêtres, religieux (ses), catéchistes

-Chers fidèles laïcs

-Honorables invités

 

« A vous tous la grâce et la paix de la part Dieu notre Père, et de notre Bien-aimé Seigneur Jésus-Christ. » (cf. Ep 1,2).

 

Au début de ce Forum, il me revient l’insigne honneur de prendre la parole pour vous souhaiter la bienvenue en ma qualité d’ordinaire du lieu et  président de la Commission Episcopale pour le laïcat. A tous et à toutes

Y yèel b yèelba ! (en mooré)

Aw dansè (en dioula)

Fofo ! Fofo mon (fulfulde)

 

Au nom de notre Église Famille de Dieu, soyez les bienvenus, bon séjour et fructueux travail !

Grâce à la sollicitude pastorale des pères et pasteurs et du Conseil national des Laïcs (CNL), nous sommes conviés à un Forum qui va nous occuper pendant trois jours. A n’en point douter, c’est un séminaire providentiel et historique de grande importance pour la vie et la mission de notre Eglise Famille de Dieu du Burkina Faso. C’est la première fois en effet que sont réunis pour une réflexion commune, les mouvements d’action catholique, les associations ecclésiales de spiritualité ou de services, ainsi que les communautés nouvelles, dons et manifestations de l’Esprit Saint  à l’Eglise. Cette floraison de charismes diversifiés constitue « une nouvelle pentecôte » tant pour notre Eglise particulière du Burkina Faso que pour l’Eglise universelle, une « nouvelle Pentecôte » qui doit renouveler  l’Eglise de l’intérieur, et insuffler en elle un nouvel élan dans l’accomplissement de sa mission de salut.  Dans ce sens, le Bienheureux Jean-Paul II exhorte avec justesse les fidèles à rester dociles à l’Esprit Saint : « Ouvrez-vous avec docilité aux dons de l’Esprit ! Accueillez avec gratitude et obéissance les charismes que l’Esprit ne cesse de répandre », écrivait-il. (Documentation catholique, n° 2185). Les mouvements et associations et nouvelles communautés se révèlent être des lieux privilégiés  de formation et d’éducation authentique de la foi grâce à une méthodologie et à une pédagogie propre à chaque charisme. Mais pour être authentiques et fidèles leur charisme initial, ils doivent passer au creuset de l’Évangile : un retour perpétuel aux exigences de l’Evangile est donc la voie royale pour demeurer fidèle au Christ, à l’Eglise et à sa mission évangélisatrice. En effet, seule une rencontre intime avec le Christ au sein de ces mouvements et associations, peut engendrer une conversion authentique et faire grandir une forte identité du chrétien, appelé à la sainteté et à la mission.

L’un des fruits les plus importants qui caractérisent les mouvements, associations et nouvelles communautés est, sans conteste, le vif intérêt et élan missionnaire chez bon nombre de fidèles laïcs, hommes et femmes, jeunes et adultes. Dans cette perspective, ils constituent une réponse providentielle tant pour la mission « ad gentes » que pour la nouvelle évangélisation, c’est-à-dire « nouvelle dans son ardeur, dans ses méthodes, dans son expérience »

Mais l’un des grands défis demeure leur insertion, avec humilité, dans la vie de l’Eglise locale, et leur accueil cordial par l’autorité compétente, à savoir les évêques et les prêtres au sein  des structures diocésaines et paroissiales. Et c’est là qu’éclate avec évidence, la tâche irremplaçable de discerner l’authenticité des charismes en vue de leur juste et plein exercice dans l’Eglise et de leur coopération au bien commun, dans leur diversité et leur complémentarité.

 

Excellences, chers amis,

 

Il ya presque deux ans, jour pour jour, nous étions dans cette même salle pour la tenue du Congrès national des fidèles laïcs du Burkina : nous avons amorcé notre marche vers un laïcat plénier dans l’Eglise Famille de Dieu au Burkina et au Niger. Beaucoup de chantiers ont été explorés, des recommandations et des résolutions ont été prises et nous avons la présomption raisonnable que d’abondants fruits sont en train d’être récoltés par cet événement de grande importance.

Aujourd’hui, nous initions, pour la première fois, le Forum national des mouvements, associations spirituelles ou de service et des communautés nouvelles. Puisse le Maître de la moisson bénir ce séminaire afin qu’il permette d’approfondir l’identité et la mission de toutes ces organisations, fortifie leur communion/ unité et promeuve une solidarité pastorale organique non seulement avec les structures du laïcat, mais aussi avec les autorités compétentes de l’Eglise Famille de Dieu, c’est-à-dire, la hiérarchie ecclésiastique.

En guise de conclusion, je souhaite de tout cœur que le présent Forum soit une source d’encouragement et d’inspiration autant pour les pasteurs (évêques, prêtres, religieux/ses) que pour les participants, laïcs membres des différents mouvements, associations ou communautés nouvelles.

Daigne la Bienheureuse Vierge Marie nous accompagner de sa prière, et nous aider :

-à nous écouter les uns les autres

-à écouter le monde vers lequel nous sommes envoyés

-à écouter ce que l’Esprit dit aujourd’hui à l’Eglise (cf. Ap 2,7).

 

A cet effet, n’ayons de cesse de prier afin que notre Forum porte du fruit, du bon fruit pour la gloire de Dieu, pour le Bien  de notre  Église et de notre monde.

Merci de votre aimable attention !

Dieu vous bénisse !

 

 

 

 

Mgr Philippe OUEDRAOGO

Archevêque Métropolitain de Ouagadougou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *