ORDINATIONS DIACONALES 2018 A SAINT JEAN

Alors que les effectifs habituels des ordinations diaconales par an au Burkina Faso, varient entre 20 et quarante grands séminaristes, ce sont seulement quatre d’entre eux qui ont été ordonnés diacres le dimanche 17 juin 2018 au grand séminaire saint Jean – Baptiste de Ouagadougou par Mgr Séparhin François ROUAMBA, archevêque de Koupela. A l’homélie, Mgr Séraphin a rappelé la mission du diacre qui est d’aider l’évêque et ses prêtres dans le service de la Parole, de l’autel et de la Charité, en se montrant le serviteur de tous.

Au même moment, l’évêque de Ziguinchor au Sénégal, ordonnait diacres au grand séminaire saint Pierre Claver de Koumi, à Bobo –Dioulasso, distant de 363 kms,  cinq autres séminaristes dont un de son diocèse. Cette réduction drastique est due à une réforme introduite entre temps dans le cursus de la formation au grand séminaire, amenant le philosopha de deux à trois ans de formation, si bien qu’il ne devrait pas y avoir d’ordination diaconale cette année. Ceux qui l’ont été sont des ajournés des promotions précédentes. Certains d’ailleurs seront ordonnés prêtres entre juillet et décembre de cette année, en même temps que leurs promotionnaires.

La veille, plus de cent séminaristes ont été institués lecteurs et acolytes dans les deux grands séminaires de Koumi et saint Jean.

Paul DAH

Leave a Reply

Your email address will not be published.