ORDINATIONS PRESBYTÉRALES A KAYA

Cela est devenu maintenant une coutume : le mois de juillet est celui des ordinations dans la quasi-totalité des diocèses de l’Église-Famille de Dieu au Burkina Faso. Et le diocèse de Kaya n’échappe pas à cette pratique traditionnelle. C’est ainsi qu’en ce 1er jour du mois de juillet, notre père évêque, Mgr. Thomas KABORE, a ordonné comme prêtres diocésains les diacres Jean SAWDOGO de la paroisse de Pissila, Mathieu KINDA, Antoine Romain SAWADOGO et Désiré SAWADOGO, tous trois de la paroisse cathédrale Notre Dame de Kaya. L’événement s’est déroulé dans l’église cathédrale de Kaya, en présence d’une foule nombreuse de prêtres, religieux, religieuses, catéchistes, de fidèles chrétiens, ainsi que des amis et des parents des élus du jour.

NOUVEAUX PRÊTRES DE KAYA
NOUVEAUX PRÊTRES DE KAYA

Conformément au rite d’ordination dans la tradition de l’Église catholique, l’on a d’abord procédé à la présentation, puis à l’appel officiel des candidats au presbytérat par le père évêque. Un rite qui ouvre symboliquement les portes de l’ordre aux nouveaux prêtres devant toute la famille chrétienne, venue être témoin oculaire de l’engagement des jeunes au sacerdoce. L’assemblée y répondra par des acclamations et à travers le chant de « Gloria ». S’en est suivie la liturgie de la Parole (1P 5, 1-4 et Jn 10, 11-18). Et se basant sur les passages des textes sacrés de la cérémonie, le père évêque se livrera à une exhortation catéchétique  aux nouveaux ordonnés : « Soyez de bons pasteurs comme le vrai Pasteur par excellence, c’est-à-dire, le Christ », a-t-il dit en résumé.

On ne le répètera jamais assez. Comme collaborateurs directs de l’évêque, les prêtres tiennent la place du Christ agissant au milieu de son troupeau. De ce fait, ils ont la lourde tâche ainsi que le noble devoir de manifester la figure du Christ, Bon Pasteur par excellence, à travers leurs paroles et leurs actes surtout. Ce qui s’entend : ne rien vouloir que la croissance du troupeau. Mais, si l’on sait que de nos jours, les habitudes des hommes sont fortement empreintes d’égoïsme qui consiste à chercher tout pour soi et à vivre pour soi, l’on réalise que les nouveaux prêtres sont en face d’un grand défi à relever. Les conseils du père évêque se comprennent et se justifient. « A la suite donc du Christ, Bon Pasteur, ne ménagez aucun effort pour conduire le troupeau de Dieu sur le droit chemin. Que toute votre vie de prêtre soit une vie de sacrifice, de renoncement et de dévouement pour la cause du peuple chrétien », a insisté Mgr. Kaboré.

Il n’a pas manqué de s’adresser également aux fidèles chrétiens qu’il a invités à beaucoup prier pour les prêtres, surtout pour les nouveaux qui sont encore jeunes. Autant les prêtres sont au service des fidèles, autant les fidèles doivent constamment prier pour leurs pasteurs, afin qu’ils soient à la hauteur de la mission qui leur a été confiée le jour de leur ordination.

Cette mission, les abbés Jean SAWADOGO, Antoine SAWADOGO, Mathieu KINDA et Désiré SAWADOGO ont été envoyés, pour l’accomplir, respectivement au petit séminaire Saint Cyprien de Kaya, à Mané, à Dargo et à l’Ecole Supérieure Polytechnique de Kaya. Ils ont célébré leurs premières messes le lendemain, c’est-à-dire le dimanche 2 juillet 2017, à Kaya et à Pissila. Ils portent à 72, le nombre des prêtres diocésains de Kaya.

 

Père K. Alexis OUEDRAOGO

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.