PROROGATION DES DIRECTIVES RELATIVES A LA LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS

N

Réf. : n0045/2020/P.C.E.B.N.

Objet : Prorogation des directives relatives à la lutte contre le coronavirus

Aux fils et filles de l’Eglise Famille de Dieu au Burkina Faso.

A deux reprises, nous, les Évêques de la Conférence Épiscopale Burkina — Niger vous avons proposé des mesures à suivre pour lutter contre la propagation du Covid — 19 devenu très vite

Constatant la persistance du fléau et même la multiplication des foyers d’infection, tenant compte également de toutes les mesures prises par les plus hautes autorités du Pays, nous venons, par la présente, vous demander de persévérer dans l’observance scrupuleuse de toutes les directives édictées les 12 et 18 mars 2020 ainsi que de celles émanant des autorités civiles compétentes jusqu’à nouvel ordre.

Ceci étant, le Triduum Pascal sera célébré dans tous les diocèses du Burkina Faso dans le respect des consignes données par les autorités étatiques et par nous-mêmes vos évêques. Pour la conduite des célébrations, nous observerons les indications de la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements (Cf. CCDDS, Décret « En temps de Covid — 19 », Prot

153/20 du 19 mars 2020 ; Décret « En temps de Covid — 19 (Il) » du 25 mars 2020). En tenant compte du couvre-feu, chaque évêque précisera les heures de célébration dans son diocèse.

Nous saisissons l’occasion de ce communiqué pour encourager le Gouvernement et le personnel soignant dans leurs actions en vue de protéger les populations de la contamination au Covid — 19 et pour soigner les malades. A ces derniers, nous exprimons notre proximité dans la prière et nos souhaits de prompt rétablissement. Nous ne saurons oublier ceux qui ont malheureusement succombé suite à l’infection au Covid — 19 ainsi que toutes les personnes décédées dans un moment si difficile. Que Dieu leur donne le repos éternel et apporte par notre compassion la consolation aux familles éplorées.

Nous invitons les fils et filles de l’Eglise Famille de Dieu au Burkina Faso à intensifier la prière. Bien que ne participant pas physiquement aux célébrations, priez, faites prier et demandez des messes afin que Dieu notre Père, par la Passion — Mort — Résurrection de Jésus Christ, délivre toute l’humanité de ce fléau et de tout mal.

Dans la communion de la même foi, nous invoquons sur vous et sur tout le Burkina Faso les bénédictions de paix, de santé et de sécurité.

Fait à Ouagadougou, le 2 avril 2020

Pour les Évêques de la CEBN

Mgr Laurent DABIRE, évêque de Dori

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.