RENTREE ACADEMIQUE DE L’USTA A SAABA

Après un cérémonial de rentrée académique le 14 octobre dernier, l’université Saint Thomas d’Aquin de Saaba, (USTA) a voulu présenter son année académique au Seigneur et la lui confier. A cet effet, une messe a été célébrée le 21 novembre 2020, en la mémoire de la présentation de la Vierge Marie, dans l’enceinte de l’université, sous un hangar qui tient lieu de chapelle, provisoirement. Avant cette Eucharistie qu’il a présidée, entouré d’une vingtaine de prêtres, Mgr Gabriel Sayaogo, archevêque métropolitain de Koupela et président du Conseil d’administration de l’USTA a animé une sur le thème suivant : « Apport de l’université catholique sur la promotion de la paix au Burkina Faso. »

Pour y arriver, Mgr Gabriel pose un certain nombre de conditions :

  • « Une prise de conscience et une volonté d’y arriver
  • Deuxième condition, un contenu d’éducation
  • [Et enfin], des personnes idoines comme condition pour une bonne éducation »

Après avoir développé ces points, l’évêque PCA de l’USTA, conclut ainsi sa communication : « nous pouvons retenir que l’éducation catholique est un maillon important et incontournable pour le développement durable au pays des hommes intègres. Dans un pays hyper politisé, lieu de combats incessants pour des intérêts incessants partisans où la préoccupation est plus la domination par la division, l’école catholique a un rôle prophétique à jouer. Cela doit passer par un recentrement sur le Christ, une réflexion sur le financement et la liberté d’expression des écoles catholiques, et dans les écoles catholiques, et, un intérêt particulier placé en l’éducation à la paix ». Le taux de succès communiqué par le Recteur de l’USTA à la fin de la messe, oscille entre 67 et 95%, selon les facultés.

Paul DAH.

Leave a Reply

Your email address will not be published.