SEMAINE DES ASSEMBLÉES DE L’UCAO: BILAN SATISFAISANT

C’est sur une note de satisfaction que s’est clôturée la semaine dite des Assemblées de l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO), tenues du 5 au 11 courant. Visiblement heureux au termes des travaux, le Cardinal Philippe Ouédraogo, grand chancelier de cette université ouest africaine, lit  la bonne ambiance collégiale et amicale qui a prévalu lors de ces travaux,, surtout du Comité épiscopal directeur, comme un signe d’espérance pour l’intégration, la communion et la solidarité entre les pasteurs de l’Eglise de Dieu qui est dans la sous-région et en Afrique.

En attendant la recognitio au niveau de Rome, l’UCAO dispose désormais de statuts et règlements intérieurs étudiés  et adoptés au cours de cette semaine. Le Cardinal confie également que différentes réponses ont été apportées aux multiples questions des différentes unités universitaires de l’UCAO dans le sens de contribuer à leur bon fonctionnement pour une éducation intégrale, intellectuelle et spirituelle au service de l’Eglise famille de Dieu et des populations de la sous-région ouest africaine.

En vue de favoriser effectivement cette intégration sous régionale, voire africaine  et inter ecclésiale par le biais de l’UCAO, son comité directeur épiscopal a décidé que tous les présidents des universités universitaires seront des personnes non nationales. « Il y va de l’unité de notre Afrique », ajoute le cardinal Philippe.

Dans la même optique, le Recteur de l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest, l’abbé Joseph Tanden Diarra,  admet que les conclusions prises au cours de ces Assemblées permettront de résoudre de façon efficiente les problèmes des universités universitaires de l’UCAO et permettre ainsi à cette université de 17 ans, de fonctionner de façon optimale au grand bonheur des populations ouest- africaines et d’au-delà.

A la messe d’ouverture de ces Assemblées de l’UCAO qu’il a présidée, le Cardinal Théodore Adrien Sarr du Sénégal a déjà souligné ce rôle de sentinelle qu’est appelée à jouer l’UCAO, en insistant pour que les étudiants issus de là soient des compétences certifiées pour l’action et le service, capables de pousser l’Afrique vers la véritable émergence et l’amener vers un développement intégral, sans complexe aucune.

Paul DAH,

Leave a Reply

Your email address will not be published.