VATICAN : LE GRAND CHANCELIER DES ORDRES BURKINABÉ DÉCORE DEUX RELIGIEUX PRÊTRES

VATICAN : LE GRAND CHANCELIER DES ORDRES BURKINABÉ DÉCORE DEUX RELIGIEUX PRÊTRES

Reconnaître le mérite des burkinabè vivant à l’étranger, est le mobile fondamental qui a guidé M. André Rock COMPAORE ; Grand Chancelier des Ordres du Burkina Faso à effectuer un déplacement en Italie en ce mi-octobre 2018.

Après sa visite auprès de la juridiction diplomatique près le Quirinale (l’Ambassade du Burkina près l’Etat de l’Italie) qui s’est terminée par une décoration de 13 burkinabè et Associations à Brescia le samedi 13 octobre 2018, ce fut au tour de la juridiction diplomatique près le Saint Siège (l’Ambassade du Burkina près l’Etat du Vatican) de recevoir M. le Grand Chancelier du Burkina Faso.

A l’issue des différentes rencontres diplomatiques, notamment avec le Secrétaire d’Etat, Cardinal Pietro Parolin ; après une messe privée présidée par Mgr Gabriel SAYAOGO évêque de Manga, à la Basilique Saint Pierre au Vatican, M. le Grand Chancelier s’est rendu à la résidence de M. l’ambassadeur du Burkina près le Saint Siège dans la soirée, où il a décerné la Médaille de Chevalier de l’Ordre National à deux religieux prêtres.

Séance de décoration à Rome

Il s’agit du Père Laurent ZOUNGRANA qui vit en Italie depuis plus de 10 ans et qui est le Vicaire Général de la Congrégation des Camilliens depuis 2014. Et le père Didier SAWADOGO, qui vit à Rome depuis plus de 4 ans et qui est l’Assistant Général des Pères blancs Missionnaires d’Afrique.

Tous deux ont contribué au bien-être des burkinabè vivant en Italie et ailleurs. Et en leur décernant cette distinction sur proposition de M. Robert COMPAORE ambassadeur du Burkina Faso près le Saint Siège, l’Etat burkinabè et le président Rock Marc Christian KABORE à travers M. le Grand Chancelier du Burkina, ont ainsi manifesté leur reconnaissance à leurs Congrégations Respectives pour tout le bien que celles-ci apportent à la population du Burkina Faso.

Les récipiendaires ont placé cette distinction sous la poursuite de la prière en faveur de la paix au Burkina Faso et sous la valorisation des efforts allant dans le sens du bien commun, de la justice et de la paix véritables.

 

Abbé Augustin BASSOLE

Université Pontificale « Santa Croce », Rome

Leave a Reply

Your email address will not be published.