YAGMA 2018: UN PÈLERINAGE D’OR

Des milliers de pèlerins, convergeant de toutes parts, ont rallié la colline de Yagma ce dimanche 4 février 2018, ou même déjà la veille,  pour y vivre le traditionnel pèlerinage qui s’y effectue  depuis un demi-siècle. Placé sous le thème : « Avec Marie Notre Dame de Yagma, jubilons et annonçons les merveilles de Dieu », le pèlerinage 2018 à Yagma fut un rendez-vous tout spécial. Et pour cause, c’est sous le signe du jubilé de 50 ans que l’Eglise famille de Dieu à Ouagadougou et au Burkina, l’a célébré cette année. Et comme une cerise sur le gâteau, ce pèlerinage jubilaire a connu la participation du cardinal archevêque de Seoul, accompagné de son auxiliaire, de prêtres et de laïcs, venus à Ouagadougou, dans le cadre d’une coopération missionnaire, entrevue par les deux cardinaux, Philippe Ouédraogo du Burkina et Andrew Yeom Soo-Jung de Corée, entre les deux archidiocèses de Ouagadougou et Séoul. Tous deux ont été créés cardinaux lors du premier consistoire du pape François, le 22 février 2014. Chacun d’eux s’est adressé aux pèlerins au terme de la messe solennelle vécue dans la  ferveur, sous la présidence de l’archevêque métropolitain de Koupèla, Mgr Séraphin François ROUAMBA, en présence de cinq autres évêques du Burkina, d’une multitude de prêtres et d’une « foule apocalyptique » de pèlerins, selon  les mots du Cardinal Philippe qui, dans son intervention, a invité chaque chrétien à être « ce grain de sel qui rehausse le goût de toute nourriture ; cette pincée de levain qui fait gonfler la pâte humaine ou encore la petite flamme qui éclaire dans ce monde ».

Liturgie dansée

Paul DAH

Leave a Reply

Your email address will not be published.