ENVOI EN MISSION DE 19 CATECHISTES A DIALGAYE

 

 

–       Le samedi 8 mai 2021, 19 catéchistes titulaires (12 hommes et 7 femmes), formés pendant 4 ans au CFC de Dialgaye dans l’Archidiocèse de Koupéla ont été envoyés en mission par Mgr Gabriel Sayaogo, Archevêque métropolitain de Koupéla.

–       Les nouveaux catéchistes viennent de trois diocèses de la province ecclésiastique de Koupéla, à savoir Fada, Tenkodogo et Koupéla (de 8 paroisses différentes).

–       L’équipe formatrice du CFC est composée de deux prêtres diocésains, trois frères de la Sainte Famille de Nazareth, d’une religieuse SIC et de deux couples de catéchistes moniteurs.

–       Mgr Gabriel Sayaogo était entouré d’une douzaine de prêtres venus des 3 diocèses et d’une multitude de chrétiens venus soutenir leurs frères dans leur engagement à annoncer l’évangile.

–       La célébration eucharistique a eu lieu à l’église paroissiale Saint Jean Apôtre de Dialgaye.

–       Après l’homélie et après avoir invoqué les Saints (litanie des saints), c’est les mains étendues sur la Bible, la parole de Dieu que les nouveaux catéchistes ont exprimé leur engagement devant l’évêque et l’assemblée en prière. Après quoi, ils ont reçu des mains de l’Archevêque des outils de travail composés d’un missel complet en langue Mooré, d’une croix, d’un chapelet et de la médaille des catéchistes. Ils ont ensuite revêtu une aube, habit liturgique qu’ils porteront au cours des célébrations qu’ils auront à diriger.

–       Dans son homélie, l’évêque, a rappelé l’identité du catéchiste et s’appuyant sur les textes liturgiques du jour il a exhorté les nouveaux catéchistes à rester forts dans l’épreuve (haine du monde) et à témoigner du Christ, non seulement par la parole mais aussi par l’exemple de vie. « Je suis animé par des sentiments de joie, des sentiments de satisfaction et de gratitude au Seigneur qui nous a permis d’envoyer des jeunes aujourd’hui comme fer de lance de l’évangélisation.» A ces nouveaux catéchistes, Mgr Gabriel souhaite que « par le témoignage de leur vie d’abord, ils soient des témoins crédibles du Christ. Et je souhaite ensuite que par la grâce du Seigneur, que par la parole, ils puissent répandre ce trésor de la Parole du Seigneur dans le cœur de tous les hommes ».

–       La célébration était en langue locale Mooré

–       La célébration a connu la participation du Provincial des Frères de la Sainte Famille de Nazareth, le Frère Julien Zoungrana

–       La formation au CFC dure quatre ans et comprend notamment une formation doctrinale et professionnelle pour permettre au catéchiste d’être autonome.

–       Sept femmes qui n’ont pas pu compléter leur formation pour insuffisance de niveau d’instruction ont fait la promesse d’accompagner leur mari partout où ils seront envoyé pour l’annonce de l’évangile.

–       La messe bien animée a été suivie par un repas fraternel.

Comme, et même plus que les diacres permanents ailleurs, les catéchistes ont toujours été aux avant-postes de l’annonce de la Bonne Nouvelle  depuis les débuts de la mission au Burkina

 

Ab Laurent Nadembega

Leave a Reply

Your email address will not be published.