VŒUX PERPÉTUELS CHEZ LES SŒURS DE L’IMMACULÉE CONCEPTION DE OUAGADOUGOU

Accompagnées de part et d’autre par leurs parents, dès la procession d’entrée, ouverte par des pas de danse, 19 sœurs de l’Immaculée Conception de Ouagadougou (SIC) ont été conduites à l’autel où elles ont émis leurs vœux de religion. Par la même occasion les sœurs Marie Claire Désirée Ouédraogo, Alphonse Marie Kantkyono, Euphrasie Kankyono, Marie Denise Guissou ont renouvelé leurs vœux pour 50 ans de vie religieuse et la Sœur Pascaline Nadembega pour 25 ans. Avant l’émission des vœux,  les parents des professes ont eu un dialogue avec Mère Pauline Sawadogo, supérieure générale des SIC. Ils ont ensuite prodigué des conseils à leurs progénitures, à la manière de se qui se fait lors du mariage traditionnel avant que la nouvelle mariée ne rejoigne son époux.

Cette  messe de vœux perpétuels a été présidée par Mgr Michael Francis CROTTY, nonce apostolique au Burkina Faso et au Niger. Aux professes, il a rappelé les exigences de la vie religieuse tout leur disant que leur choix était le meilleur : « Vivre, c’est faire des choix. Chères sœurs, vous avez choisi de suivre le Seigneur en vous consacrant à la vie religieuse vous avez accepté de renoncer à tout ce que le monde peut vous offrir aujourd’hui ; vous avez choisi la meilleure part. »

Mes sœurs jubilaires, ce n’est pas un souvenir quelconque ou la célébration de l’anniversaire d’un engagement passé, mais c’est reconnaitre la grandeur de Dieu dans notre vie et lui rendre grâce tout en lui demandant de nous tenir toujours par la main. » En plus du Nonce Apostolique, plusieurs évêques dont le cardinal Philippe Ouédraogo, de nombreux prêtres  étaient à l’autel et dans l’assemblée, de nombreux religieux, religieuses, parents et amis des professes et des jubilaires.

Paul DAH

Leave a Reply

Your email address will not be published.